Qui sommes-nous?

Pour la petite histoire :

Le terme de « marchand mercier » est un doublon signifiant littéralement « marchand de marchandises », qui a pris la connotation de marchand d’objets d’art au XVIII e siècle. Les références les plus anciennes à ce « Corps de la Ville de Paris » se trouvent à la fin du XVI e siècle, mais au XVIII e siècle, les marchands merciers étaient commerçants.

Troisième des six corps de métiers de Paris, les marchands merciers importaient des porcelaines fines de Chine et du Japon ainsi que des panneaux de laque ou de pierre dure pour les faire monter en orfèvrerie par des ouvriers travaillant sur commande pour eux : soigneusement limités par les règlements de la société en vertu des règles codifiées en 1613, les statuts de leur corporation, hors de la guilde des artisans, ne les autorisaient qu’à assembler ou transformer des objets, et non à les créer de toutes pièces.

Le Dictionnaire de Savary détaille, quant à lui, les marchandises de « ceux qui vendent des tableaux, des estampes, des candélabres, des bras, des girandoles de cuivre doré et de bronze, des lustres de cristal, les figures de bronze, de marbre, de bois et d’autre matière, des pendules, horloges et montres ; des cabinets, coffres, armoires, tables, tablettes, et guéridons de bois de rapport et doré, des tables de marbre et autre marchandises et curiosités propres pour l’ornement des appartements»

01

Le début de l’histoire

C’est une histoire de famille qui est la source de cette galerie.

Trois générations de passionnés d’art et de décoration sont les initiateurs de ce lieu :

La Galerie des Rohans

C’est au 34, quai des bateliers à Strasbourg face au Palais des Rohan que nous avons installé notre galerie d’art, d’antiquités et de conseils en décoration.

Pour qu’avec notre équipe vous puissiez, chez vous créer un voyage au cœur de l’histoire des styles, et conjuguer les arts classiques et contemporains.

02

Le savoir-faire

Notre galerie s’appuie sur le savoir- faire de nombreux artisans d’art français, passant de l’ébéniste, au  tapissier, de l’encadreuse à la relieuse, du peintre en trompe l’œil au restaurateur de tableaux. Tous nos meubles, tableaux , gravures, et objets  sont soignés et restaurés dans les règles de l’art, sans altérer leur histoire souvent séculaire.

Une collection d’objets sur mesure, créée à partir de matériaux anciens, et en série limité est à votre disposition sous la marque : Galerie des Rohan Collection.

03

Pour mémoire

Pour mémoire au 34 quai des batelier à l’origine, cette maison s’appelait « Au fil de Soie » et appartenait à Abraham Düminger, marchand et fondateur des entreprises économiques de l’Eglise morave. Sa nouvelle façade de style Régence date d’après 1748. Son balcon de ferronnerie est soutenu par des cornes d’abondance et porte les armes des Fürstenberg.  François-Egon de Fürstenberg et son frère Guillaume-Egon de Fürstenberg étaient tous deux évêques de Strasbourg à la fin du XVIIe siècle.

Cette maison retrouve aujourd’hui, en son rez de chaussée, son âme de marchand mercier du XVIII ème siècle.

Conseils en décoration

34 quai des bateliers
Strasbourg, 67000 
FRANCE

© 2024 AK WEB DESIGN

© 2024 AK WEB DESIGN

CGU CGV